Lettre d'information
Abonnez vous au flux RSS de l’Evolution biologique

l'actualité
publié le : 01/06/2020
  

Lépidophytales

Lepidodendron

Lepidodendron. A-Plante entière; B-Détails de la partie aérienne, 1-tige portant de longues feuilles étroites, 2-Lepidostrobus ou épis fructifère contenant des sporanges à microspores et macrospores; C-Détails de la partie souterraine, 3-racine portant des cicatrices de radicelles, 4-radicelle simple, 5-radicelle ramifiée dichotomiquement, 6-extrémité d'une radicelle avec poils absorbants.

Les Lépidophytales étaient de grands arbres (jusqu'à 50 m de haut) ayant vécu du Dévonien supérieur au Permien inférieur. Ils constituent l'essentiel des arbres des forêts houillères du Carbonifère. Les principaux genres sont Lepidodendron, Bothodendron et Sigilaria.
Le tronc de Lepidodendron long et effilé se terminait par une touffe de branches qui se ramifiaient dichotomiquement (chaque branche donnant 2 branches filles à son extrémité). Tronc et branches portaient des longues feuilles en aiguille (1) qui laissaient des cicatrices losangiques après leur chute.
Les épis fructifères (Lepidostrobus) poussaient à l'extrémité des branches terminales (2). Ils contenaient des sporanges à grosses spores (macrospores) qui donnaient des prothalles ♀ et des sporanges à petites spores (microspores) qui donnaient des prothalles ♂.
De la base du tronc sortaient 4 grosses racines disposées en croix et qui se divisaient dichotomiquement de nombreuses fois. Chaque racine (Stigmaria) était couverte de radicelles qui à leur mort laissaient des cicatrices circulaires (3). On pensait que les radicelles étaient de simples tubes effilés (4). On a recensement montré [5]⁠ que les radicelles se ramifiaient dichomiquement et portaient des poils absorbants à leurs plus fines extrèmités (6). Ce système racinaire donnait un encrage trés résistant aux arbres géants. Les Lépidophytales poussant en population très dense (1 arbre tous les 2 à 4 mètres), le sol des forêts marécageuses du Carbonifère était constitué d'un enchevêtrement inextricable de racines et de radicelles.
[1][2][3][4]

Informations sur la page
créée le : 09-11-2019     modifiée le : 01-06-2020     visites depuis le 31/10/2015
haut de page