Lettre d'information
Abonnez vous au flux RSS de l’Evolution biologique

l'actualité
publié le : 10/09/2021
  

Dévonien

Fin de l'orogenèse calédonienne début de l'orogenèse hercynienne.
en savoir plus

Climat uniformément chaud puis apparition de calottes glaciaires à la fin de la période
en savoir plus

Groupes qui apparaissent
Ostéolépiformes
Dipneustes
Coelacanthes
Holocéphales
Elasmobranches
Actinoptérygiens
Tétrapodes
Arbres
Hexapodes et Insectes aptères
Groupes qui disparaissent
Placodermes
Ostéostracés

Graptolites pélagiques
Télodontes, Galéaspides
Anaspides

La vie sur les continents
Apparitions des forêts, des Tétrapodes, des Hexapodes et des Insectes aptères.
en savoir plus

La vie dans les océans
Diversification des Vertébrés à mâchoires.
Développement des récifs.
en savoir plus

Sites fossilifères remarquables
Chert de Rhynie (Ecosse),
Gilboa (USA),
Groenland (Danemark)
en savoir plus

Galerie d'images de synthèse
voir les 40 images

crise Frasnien/Faménnien

La crise du Frasnien Faménnien (-372 Ma) a vu disparaitre 70 à 80% des espèces.
en savoir plus

Ichthyostega est l'un des plus anciens Tétrapodes connus.

Résumé

  • Fin de l'orogenèse calédonienne début de l'orogenèse hercynienne.
  • Climat uniformément chaud puis apparition de calottes glaciaires à la fin de la période
  • Sur les continents les végétaux affirment leur colonisation avec les premières forêts. Les Tétrapodes, les Hexapodes et les Insectes aptères font leur apparition.
  • Dans les océans la vie est marquée par la diversification des Vertébrés à mâchoires et le climat chaud favorise le développement des récifs.
  • La crise du Frasnien Faménnien (-372 Ma) a vu disparaitre 70 à 80% des espèces.
  • haut de page

    Paléogéographie et climat

    Climat

    • Température moyenne du globe : 30°C
    • Calottes glaciaires au pôle sud à la fin de la période
    • Zones climatiques sans zones froides aux latitudes élevées. Glaciation à la fin de la période

    Atmosphère

    • O2 : 10 %
    • CO2 : 0,36 %

    Paléogéographie

    Paléogéographie du Dévonien.

    Visualiser avec un Merge Cube

    Le Dévonien se situe à la charnière entre deux orogenèses. La fermeture de l'océan Iapetus avec la collision du microcontinent Avalonia (est du Canada, Angleterre, Pays de Galle, sud de l'Irlande, Belgique, nord de la France, Hollande , Danemark) et du continent Laurencia (Amérique du Nord, Groenland, Baltique) signe la fin de l'orogenèse calédonienne. Tandis que que la fermeture de l'océan rhéique avec la collision du microcontinent Armorica (Péninsule ibérique et France) et de la Laurentia marque le début de l'orogenèse hercynienne. Les vestiges de l'océan rhéique se retrouvent dans les schistes bleus à glaucophane de l'île de Groix. C'est en quelque sorte un carambolage en chaîne de microcontinents qui se produit au sud du continent Laurentia. Ailleurs dans le monde, des chaînes de subduction continuent à se former à l'est de l'Australie, en l'Amérique du sud et en Antarctique. Sur la Laurentia l'érosion de la chaîne calédonienne entraîne le dépôt d'importantes couches de sable qui une fois altérées en milieu intertropical prennent une couleur rouge. C'est pour cela que l'on appelle aussi la Laurentia Continent des Vieux Grés Rouges [23] [24]⁠.

    D'abord uniformément chaud sur toute la planète le climat se refroidit lentement à la fin de la période sans doute sous l'effet de l'abaissement de la concentration en dioxyde de carbone de l'atmosphère provoqué par un développement de plus en plus important des végétaux à la surface des continents. Les végétaux verts ont agi non seulement par leur photosynthèse mais aussi en accélérant l'altération des roches [2][12][4].

    haut de page

    La vie sur les continents

    Les végétaux poursuivent l'invasion des continents qu'ils ont commencée aux périodes précédentes. Au Dévonien inférieur ils sont de petite taille, quelques dizaines de centimètres au maximum et poussent près des cours d'eau et des mares. Dès le Dévonien moyen, ils s'organisent en forêts avec des arbres pouvant atteindre plusieurs dizaines de mètres de haut [3][15] [16] [17] [18].

    Paysage du Dévonien inférieur en Écosse. Les végétaux sont de petite taille (10 cm environ). Asteroxylon avec 50 cm est le géant de l'époque. Cliquez sur les végétaux pour obtenir leur représentation en 3D.

    <i>Rhyniella praecusor</i> est le plus ancien Collembole connu. Longueur: 1,5 mm

    Rhyniella praecusor est le plus ancien Collembole connu. Longueur: 1,5 mm

    Les Collemboles font leur apparition dès le Dévonien inférieur. Ce sont des animaux de petite taille dépourvus d'ailes avec 3 paires de pattes et une seule paires d'antennes, autrefois inclus dans les Insectes. Leurs pièces buccales sont enfermées dans la bouche contrairement aux Insectes chez qui elles sont externes. Ils sont en compagnie d'Arthropodes qui sont sur les continents depuis le Silurien: Arachnides, Acariens, Myriapodes. La présence d'Insectes au Dévonien inférieur est controversé. Rhyniognatha, dont on ne connait que la tête, a d'abord été considéré comme un Insecte ailé avant d'être classé dans les Myriapodes [2]⁠ . A l'inverse Leverhulmia d'abord identifié comme un Myriapode serait un Thysanoure (Insecte aptère) [1]. Il n'y a finalement pas de traces d'Insectes ailés au Dévonien.

    Au Dévonien supérieur les premiers Tétrapodes tel Ischthyostega foulent le sol des continents [1]. A la même époque de nombreux "poissons" à nageoires lobées ont fait des tentatives plus ou moins réussies pour s'aventurer sur les continents, ce sont par exemple Tiktaalik, Elpistostege ou Panderichtys. Mais seuls les Tétrapodes comme Ichthyostega ou Acanthostega ont des mains. Même si, ironie du sort, Acanthostega s'en servait comme de nageoires.

    La vie dans les océans

    Le climat uniformément chaud du début de la période favorise le développement des récifs. Les animaux constructeurs sont des Stromatopores, des Coraux Tabulés et des Coraux Tétracoralliaires. Les Brachiopodes connaissent une très grande différenciation et les Gonianites font leur apparition.

    Océan du Dévonien inférieur. Un Dunkleosteus de grande taille (10 m) attaque un jeune individu [25] [26]. Les requins primitifs Cladoselache [27], attirés par le sang, attendent pour la curée tandis que l'Actinoptérygien Cheirolepis [28] sème la panique dans un banc d'Acanthodiens

    Bothriolepis est un Placoderme. Longueur: 50 cm

    Bothriolepis est un Placoderme. Longueur: 50 cm

    Le fait marquant est l'extraordinaire diversification des "Poissons" à mâchoire. A la fin de la période tous les groupes actuels seront présents sauf les Téléostéens.

    Apparaissent:

  • Les Osteichthyens Actinoptérygiens ou "Poissons à nageoires rayonnées" avec Cheirolepis.
  • Les Osteichthyens Sarcoptérygiens ou "Poissons à nageoires charnues" : Actinistiens ou Cœlacanthes [29], Dipneustes [30], les Ostéolépiformes comme Eustenopteron [31] [32] [33] [34].
  • Les Chondrichthyens avec le requin primitif Cladoselache.
  • Les Pladodermes ou "Poisson cuirassés" apparus au Silurien dominent les écosystèmes. Les formes géantes comme Dunkleosteus sont de redoutables prédateurs qui mettent à mal les Euryptérides géants.

    Le Dévonien n'est pas un long fleuve tranquille pour la biodiversité. Les Trilobites déclinent et beaucoup d'espèces ont des formes extraordinaires par le développement d'épines. Les Graptolites pélagiques, ces précieux auxiliaires de la stratigraphie, disparaissent à la fin du Dévonien inférieur, une seule famille de Graptolites benthiques passe au Carbonifère. Un peu avant la fin de la période, une crise majeure (Frasnien Faménien) élimine une grande partie des "Poissons" sans mâchoires (Anaspides, Télodontes, Galéaspides, Osteostracés).

      

    Heterocrania (longueur: 15 mm) et Mimetaster (longueur: 45 mm) sont des Arthropodes aquatiques inclassables dans les groupes actuels, reliques du Cambrien.

    Sites fossilifères remarquables [7]

    MA -359
    -372
    -383
    -388
    -393
    -407
    -410
    -419
    SERIES ETAGES Nom et localisation Fossiles Milieu
    Supérieur Famennien Keyser Franz Joseph Fjord, Groenland, Danemark [11][13] Ichthyostega, Acanthostega, Dipneustes, Placodermes (Bothriolepis, Chondrichthiens, Sarcopterygiens, végétation: Lycopodes et Fougères. Fleuve, inondations périodiques des rives.
    Rocky river, Ohio, USA [10][9] Dunkleosteus, Cladoselache, Ctenacanthus, Actinopterygiens, Sarcopterygiiens. large du delta d'un fleuve
    Frasnien Miguasha, Canada [5] Agnathes, Placodermes (Bothriolepis), Acanthodiens, Actinopterygiens (Cheirolepis), Sarcoptérygiens (Miguashaia, Scaumenacia, Eustenopteron, Elpistostege watsoni), Euryptérides (Pterygotus), Gigantoscorpion. Estuaire.
    Ile Ellesmere, Canada [9] Agnathes, Placodermes (Bothriolepis), Sarcoptérygiens (Osteolepis, Tiktaalik.)  
    Carrière de Lode, Lettonie [20] Agnathes, Placodermes (Bothriolepis), Acanthodiens, Actinopterygiens (Cheirolepis),, Sarcoptérygiens (Miguashaia, Eustenopteron, Panderichthys), Euryptérides, Crustacés (Mysidacés), algues, végétaux terrestres (Archaeopteris). Partie sous marine du delta d'un fleuve.
    Moyen Givetien Formation de Manorkill, Gilboa, New-york, USA [21][35] Premières forêts à Cladoxylales et Archaeopteridales, Araignées (Gilboarachne, Attercopus), Mille-pattes (Devonobius), Pseudoscorpions (Dracochela), Acariens (Devonacarus). Delta et cours d'un fleuve.
    Carrière d'Achanarras, Écosse, Royaume-Uni Agnathes, Placodermes (Coccosteus), Acanthodiens, Actinopterygiens (Cheirolepis), Sarcoptérygiens (Dipterus, Osteolepis). Dépôts lacustres hypersalins.
    Formation de Gogo, Australie [14]. Placodermes (Bothriolepis, Materpiscis) Actinopterygiens, Sarcopterygiiens (Gogonasus.) Récif
    Eifelien Mur des douaniers, France Trilobites, coraux. Récif.
    Inférieur Emsien Schistes d'Hunsrück, Allemagne [19][22] Crinoides, Etoiles de mer, Ophiures, Crustacés (Nahecaris), Trilobites, Mimetaster, Poissons agnathes (Drepanaspis), Placodermes. Fond marin vaseux, zone photique.
    Pragien Chert de Rhynie, Ecosse, Royaume-Uni [22][35]⁠⁠ Végétaux : Rhynia, Asteroxylon,
    Premiers Collemboles (Rhyniella, ) Euthycarcinoids, Acariens, Araignées, Crustacés (Lepidocaris).
    Etang prés d'un geyser.
    Lochkovien        

    Dunkleosteus

    Cheirolepis

    Cladoselache

    Acanthodien

    Informations sur la page
    créée le : 29-04-2013     mise à jour le : 30-07-2021     332 visites depuis le 3/08/2021
    haut de page