Abonnez vous au flux RSS de l’Evolution biologique

l'actualité
publié le : 12/06/2017
  

L'actualité, détail de l'article

Les Hyolithes sont des Lophophorates.


hyolithes3.jpg

Reconstruction de Haplophrentis sur le fond de la mer cambrienne. Artwork by D. Dufault, Royal Ontario Museum.

Détails de fossiles découverts dans les schistes de Burgess. b - Lophophore rétracté avec 16 tentacules (t). d - Lophophore et pharynx étendus. échelle : 2 mm, t : tentacules, o : opercule, p : pharynx, m : bouche, g : tube digestif, c : coquille conique.

Les Hyolithes apparaissent au Cambrien inférieur et ne disparaissent qu'à la fin du Paléozoïque. Ils sont formés d'une coquille conique fermée par un opercule et flanquée de 2 épines incurvées. Cette anatomie n'a pas permis de les classer dans un groupe connu. Dans les schistes de Burgess, l'examen de spécimens particulièrement bien conservés avec leurs parties molles permet de lever le voile sur leurs affinités. On peut observer un tube digestif en U et une structure semblable à un lophophore. Le lophophore est une couronne de tentacules couverts de cils vibratiles dont les battements déterminent un courant d’eau portant les particules alimentaires vers la bouche. Les Hyolithes seraient ainsi de proches parents des Brachiopodes, des Phorodiniens et des Bryozoaires.

Référence : Moysiuk, Joseph et al. 2017. Hyoliths are Palaeozoic lophophorates. Nature : 541 394-397

19/01/2017  |  
Actualités   |  
Archives
Informations sur la page
créée le : 04-08-2014     modifiée le : 10-09-2015     visites depuis le 31/10/2015
haut de page