Lettre d'information
Abonnez vous au flux RSS de l’Evolution biologique

l'actualité
publié le : 01/06/2020
  

Bryophytes

Les Bryophytes regroupent les Mousses (à gauche), les Sphaignes, les Hépatiques (à droite) et les Anthocérotes.

Cycle de reproduction d'une Fougère.

Cycle de reproduction d'une Mousse [2][3]
1 : une spore germe en produisant un filament vert (protonéma), 2 : des pieds de mousse mâles ou femelles (N) se développent sur le protonéma ce sont des gamétophytes, 3 : les pieds femelles produisent des archégones contenant chacun une oosphère ou gamète ♀ (4), 5 : Les pieds mâles produisent des anthéridies contenant des anthérozoïde ou gamètes ♂, 6 : un anthérozoïde nage dans une goutte d'eau pour aller féconder une oosphère, 7 : la fécondation donne un sporophyte (2N), 8 : dans la capsule la méiose produit des spores (N), 10 : les spores sont libérées lors de la chute de l'opercule (9).

Mousses et Sphaignes ressemblent à de petites plantes feuillées tandis que les Hépatiques et les Anthocérotes sont constitués d'une lame aplatie. Toutes sont de petite taille et vivent dans les endroits humides mais elles sont capables de résister à l'état déshydraté à de longues périodes de sécheresse. Elles occupent souvent des emplacements que les autres végétaux terrestres de peuvent coloniser comme les rochers et les troncs d'arbres. Ce sont des plantes terrestres dépourvues de trachéides.

Toutes les plantes de ce groupe partagent le même cycle de reproduction. La fécondation est tributaire d'eau à l'état liquide et le sporophyte diploïde (2N) se développe en parasite sur le pied de Mousse qui est un gamétophyte haploïde (N). Les Bryophytes peuvent aussi se reproduire sans gamètes ni fécondation par multiplication asexuée: la fragmentation chez les Mousses ou grâce à des structures spécialisées (propagules) chez les Hépatiques.

Les Bryophytes sont les premiers végétaux à avoir colonisés la surface des continents. Dès l'Ordovicien moyen on trouve leurs spores dans les sédiments mais on n'a pas encore trouvé de fossile de plante entière datant de cet âge.

Il n'y a pas de réel consensus pour savoir si les Bryophytes sont paraphylétiques ou monophylétiques. Une étude récente de génétique [1] conclut en affirmant que ce groupe est très probablement monophylétique et qu'il est le groupe frère des autres végétaux terrestres. Les Anthocérotes posent cependant problème avec certaines méthodes de construction des arbres phylogénétiques et ils se retrouvent exclus du groupe.

Informations sur la page
créée le : 14-11-2019     modifiée le : 01-06-2020     visites depuis le 31/10/2015
haut de page