Abonnez vous au flux RSS de l’Evolution biologique

l'actualité
publié le : 12/06/2017
  

Les schistes de Burgess

Les Montagnes Rocheuses canadiennes, septembre 1909, comme chaque année, Charles WALCOTT a entrepris des fouilles à la recherche de fossiles datant du Cambrien, époque dont il est le spécialiste.

marella

Le crabe aux dentelles (photographie Stefan Bengtson)

Les fouilles se font en famille et justement, ce jour la, c'est sa femme qui remarque un fossile étonnant sur un bloc errant. WALCOTT le surnommera crabe aux dentelles. Le lendemain, la couche d'ou vient le fossile est vite identifiée 200 m plus haut. Le schiste qui la constitue affleure sur 2,50 m d'épaisseur et sur un longueur de quelques dizaines de mètres. Il est maintenant connu sous le nom de "Schistes de Burgess". De 1910 à 1917, WALCOTT va en extraire 80.000 spécimens . Ils sont dans un état de conservation exceptionnel puisque même les parties molles sont visibles.

Ce sont les espèces à corps mou qui font la différence avec un gisement banal du Cambrien. Les Arthropodes représentent prés de la moitié des espèces et beaucoup d'animaux sont inclassables dans les embranchements actuels. Les schistes de Burgess nous donnent un aperçu de la vie au Cambrien moyen (-510 millions d'années).
Un gisement du Cambrien inférieur (-525 millions d'années) a été découvert en Chine. On y retrouve les mêmes espèces ou des espèces voisines. Ce qui fait remonter au Précambrien ou à la base du Cambrien l'origine de la prodigieuse diversité de ces gisements.

Localisation des gisements sur une carte du Cambrien

Informations sur la page
créée le : 09-09-2013     modifiée le : 26-09-2015     visites depuis le 31/10/2015
haut de page