Abonnez vous au flux RSS de l’Evolution biologique

l'actualité
publié le : 12/06/2017
  

La cellule à noyau ou cellule eucaryote

Les cellules à noyau ou Eucaryotes ont un certain nombre de caractéristiques qui les distinguent des cellules procaryotes outre le fait de posséder un noyau bien sûr. Nous les avons regroupées dans un tableau comparatif.

Une cellule eucaryote (Protozoaire hétèrotrophe flagellé)

Une cellule eucaryote (Protozoaire hétèrotrophe flagellé), cliquez pour plus de détails.

La cellule eucaryote est une "maniaque" de la membrane. Le grand développement de cette structure augmente le volume du cytoplasme qui se spécialise en compartiments entre lesquels circulent des vésicules limitées par une membrane. Elles assurent le transport des produits du métabolisme. Ces vésicules peuvent également naîtrent à la surface de la cellule qui absorbe de la sorte de grosses particules par phagocytose.

L'information génétique n'est pas uniquement contenue dans le noyau de la cellule. Les chloroplastes et les mitochondries contiennent de l'ADN codant pour une partie de leurs protéines et ils se reproduisent par scissiparité dans la cellule. Ces organites contiennent même des ribosomes. Ceux ci sont différents de ceux qui sont fixés sur le réticulum endoplasmique. Ils sont plus petits et leurs ARN sont différents. L'ARN 5S du ribosome de la mitochondrie est proche de celui des alphaprotéobactéries (bactéries aérobies comme les Rickettsia agents pathogènes responsables du thyphus) tandisque que celui du chloroplaste est proche de celui d'une cyanobactérie (bactérie photosynthétique). Ces observations nous indiquent que la cellule eucaryote est le résultat d'une association à bénéfice réciproque entre plusieurs organismes ou symbiose.

L'ancêtre de la cellule eucaryote dépourvu de mitochondries et de chloroplastes aurait phagocyté des alphaprotéobactéries et des Cyanobactéries qui seraient devenues des symbiotes respectivement les mitochondries et les chloroplastes. On ne connaissait pas jusquà présent de procaryote hébergeant des symbiotes dans son cytoplasme. C'est maintenant chose faîte avec la découverte, en 2012, de Parakaryon myojïnensis. Ce gros procaryote nous donne une image d'un stade primitif de la formation de la cellule eucaryote.

La symbiose est une source d'innovation génétique différente de la mutation ou des remaniements des gènes. Elle n'en est pas moins importante. Outre la cellule Eucaryote, elle a donné naissance aux Lichens (associations d'algues et de champignons) qui ont colonisé les premiers le milieu terrestre et elle permet à de nombreux Invertébrés d'exploiter les sources hydrothermales.

Informations sur la page
créée le : 12-09-2013     modifiée le : 26-09-2015     visites depuis le 31/10/2015
haut de page