Lettre d'information
Abonnez vous au flux RSS de l’Evolution biologique

l'actualité
publié le : 01/06/2020
  

Rhyniopsida

rhyniopsida

A-Cooksonia du Silurien, B-Rhynia du Dévonien inférieur. 1-sporanges, 2-rhizoïdes, 3-rhizome, 4-tiges à ramification dichotomique. [1] [3]

Rhynia_gwynne-vaughanii_CT
Rhynia_gwynne-vaughanii_CT

A-Coupe transversale dans un axe aérien de Rhynia © Université de Münster.
Passer le curseur sur l'image pour afficher un schéma légendé: 1-épiderme, 2-écorce, 3-phloème, 4-xylème.

Les Rhyniopsida regroupent les premiers végétaux terrestres. De petite taille, ils étaient constitués d'un axe souterrain (rhizome) portant des axes aériens dressés à ramification dichotomique c'est à dire se divisant en donnant à chaque fois deux axes identiques. Le rhizome ne portait pas de racines mais des filaments, les rhizoïdes. Les axes aériens n'avaient pas de feuilles et leur anatomie était très simple. Les vaisseaux conducteurs (phloème et xylème) étaient regroupés au centre, entourés par une écorce, le tout recouvert d'un épiderme avec cuticule et stomates. Les axes aériens portaient des sporanges remplis de spores résultant de la méiose. Ces végétaux étaient donc des sporophytes diploïdes.

rhyniopsida stomates

A-Stomate d'épiderme de Rhyniopsida comparez avec un stomate de végétal actuel, B-coupe transversale, remarquez la cuticule épaisse en noir, barre d'échelle 100 µm. [2]

Informations sur la page
créée le : 04-02-2020     modifiée le : 01-06-2020     visites depuis le 31/10/2015
haut de page