Abonnez vous au flux RSS de l’Evolution biologique

l'actualité
publié le : 12/10/2017
  

Dinosaures à plumes?

un petit Droméosaure chinois du Crétacé : le Microraptor gui

Un Archaeopteryx? Non, en y regardant de plus prés vous remarquerez qu'il a de longues plumes aux pattes arrières qui constituent une paire d'ailes supplémentaire. En fait, ce drôle d'oiseau à 4 ailes n'en est pas un mais un petit Droméosaure chinois du Crétacé : le Microraptor gui. Dans le gisement où il a été trouvé on a découvert que de nombreux Droméosaures portaient des plumes ou du duvet. Si l'on prend en compte les espèces fossiles, la plume ne fait plus l'oiseau, en d'autres termes elle n'est plus le caractère dérivé définissant le clade des Oiseaux.

Pedopenna daohugouensis : photographie et dessin d’une partie du membre postérieur sur lequel sont fixées des plumes.

Pedopenna daohugouensis : photographie (a) et dessin (b) d’une partie du membre postérieur sur lequel sont fixées des plumes. La photographie (c) et le dessin (d) des plumes attachées aux métatarses montrent qu’elles possèdent un rachis et des barbules. Échelle 10 mm
(d’après Xu et Zhang, 2005)

Le deuxième problème posé par les Droméosaures à plumes du gisement chinois et qu'ils ne peuvent pas être les ancêtres d'Archaeopteryx puisqu'ils lui sont postérieurs de plusieurs dizaines de millions d'années. Le problème est en voie d'être résolu par la découverte d'un Droméosaure à plumes du Jurassique supérieur presque contemporain d'Archaeopteryx.

Pedopenna daohugouensis est le premier Dinosaure à plumes chinois datant du Jurassique supérieur. Les longues plumes qu’il porte sur le pied suggèrent une adaptation primitive au vol plané et une vie arboricole. Il serait proche de la transition Dinosaure théropode / Oiseau (Archaeopteryx).

Nous sommes arrivé au terme de ce qu'il est possible de faire "à la main". Placer précisément chaque Oiseau et chaque Dinosaure sur les branches d'un arbre en fonction de leurs caractères anatomiques nécessite un logiciel spécialisé. Mais le principe de fonctionnement de cet outil reste le même que celui que nous avons utilisé : mettre les êtres vivants dans des clades emboités et déterminer les caractères dérivés de chacun d'eux. Le résultat est l'arbre phylogénétique des Oiseaux.

 

Informations sur la page
créée le : 06-03-2013     modifiée le : 07-10-2015     visites depuis le 31/10/2015
haut de page