Abonnez vous au flux RSS de l’Evolution biologique

l'actualité
publié le : 12/06/2017
  

Cambrien

-541 à -485 millions d'années

Les Trilobites apparaissent au Cambrien. Ce sont non seulement des fossiles stratigraphiques mais aussi de précieux indicateurs pour la paléoécologie et la paléogéographie (Olenoides, face supérieure à gauche et inférieure à droite)

haut de page

Paléogéographie et climat

Climat

  • Température moyenne du globe : 25°C?
  • Pas de calottes glaciaires
  • Zonations climatiques : Climat tropical sur la Siberia, la Baltica et la Laurentia, aride dans la zone intertropicale du Gondwana et froid dans la zone polaire.

Atmosphère

  • O2 : 20 %
  • CO2 : 0,50 %

Paléogéographie
(cartes © Ron Blakey)

L'océan Iapetus poursuit une ouverture commencée à la fin du Précambien et fait dériver vers le nord les continents Laurentia (Amérique du Nord, Groenland et Écosse) Siberia et Baltica (Russie, Scandinavie, Pologne, Nord de l'Allemagne). Le reste de la croûte continentale est regroupé dans l'énorme continent de Gondwana. A la fin du Cambrien, la Laurentia amorce un mouvement en sens inverse qui va provoquer la subduction de l'océan Iapetus créant une chaîne de montagne prémisse de l'orogenèse Calédonienne qui engendrera plus tard les Appalaches (Amérique du nord) et les chaînes d'Ecosse et de Scandinavie.

haut de page

La vie sur les continents

permien continent

La vie sur les continents n'existait pas (Laurasia, actuelle Amérique du nord

Dans la zone intertropicale, la surface dénudée du continent de Gondwana était aride et désertique.

Si la vie était luxuriante dans les océans, il n'en était pas de même sur les continents. Tout au plus soupçonne-t-on la présence de Cyanobactèries.

Pourquoi cette absence de vie? Sans doute parce que la couche d'ozone était trop mince pour protéger la surface des continents. Sans cette protection le rayonnement ultraviolet détruisait toute forme de vie susceptible de s'y installer.

Privés de couverture végétale, la surface des continents était soumise à une érosion intense.

haut de page

 

La vie dans les océans

La vie sur les fonds marins au Cambrien moyen en Amérique du nord.

Marrella splendens

Marrella par ses pattes segmentées est un Arthropode. Cependant, il n'est classable dans aucun groupe actuel.

Par définition, le Cambrien débute par l'apparition des Trilobites et inaugure les temps dit "fossilifères". Ceci est du à "l'invention" de la coquille et de la carapace qui facilitent la fossilisation. Tous les plans d'organisation des animaux actuels sont déjà présents. Les Arthropodes (Trilobites, Crustacés, Chélicérates) sont les plus abondants et les plus diversifiés mais les Mollusques (Gastéropodes et Monoplacophores), les Brachiopodes et les Chordés (et peut-être les Vertébrés), même s'ils sont plus discrets, sont déjà là. Beaucoup d'animaux ont des plans d'organisation qui n'existent plus actuellement et toutes les voies rendues possibles par les gènes du développement semblent avoir été explorées.

Canadaspis

Canadaspis est le plus ancien Crustacé connu.

Les végétaux sont uniquement représentés par des algues uni ou pluricellulaires. Elles servent de base à des écosystèmes structurés en réseaux dont l'organisation est proche de ce que l'on observe dans la nature actuelle, avec des consommateurs primaires (végétariens) et secondaires (carnivores et prédateurs) .

branchiocaris trilobite aeshaeia anomalocaris wiwaxia sydneya halucigenia marrella marrella opabinia

Informations sur la page
créée le : 20-04-2013     modifiée le : 31-07-2017     visites depuis le 31/10/2015
haut de page