Abonnez vous au flux RSS de l’Evolution biologique

l'actualité
publié le : 12/10/2017
  

Les Cordés : discrets mais promis à un brillant avenir.

Pikaia

reconstitution de Pikaia cordé des schistes de burgess cambrien

ressemble à un ver, cependant il possède des muscles en chevrons, une nageoire caudale soutenue par de fines baguettes et surtout une tige élastique qui parcourt tout son corps. Cette tige élastique ou corde fait de lui un Cordé c'est à dire un très proche parent des Vertébrés, groupe auquel nous appartenons. Chez les Vertébrés, la corde donne naissance aux vertèbres au cours du développement embryonnaire. L'animal actuel le plus proche de Pikaia est l'Amphioxus.

L'Amphioxus

amphioxus

amphioxus animal entier observé par transparence.

Coupe transversale au niveau du pharynx

Coupe transversale au niveau du pharynx

L'Amphioxus à la forme d'un fuseau effilé à ses deux extrémités. Il nage par ondulations du corps mais la plupart du temps il se tient posé sur le fond ou enfoncé dans le sable, la partie antérieure émergeant. L'animal se nourrit des particules en suspension dans l'eau. Elles sont apportées par un courant d'eau entrant par la bouche et ressortant par les fentes branchiales qui perforent le pharynx. Les particules nutritives sont engluées dans un abondant mucus tapissant l'intérieur du pharynx. Particules et mucus sont absorbés dans le tube digestif. Une tige élastique la corde dorsale s'étend d'un bout à l'autre de l'animal. Elle est surmontée par un tube nerveux dorsal et bordée des deux cotés par des masses musculaires métamérisées portant des lignes en chevrons.

  • Pharynx percé de fentes branchiales
  • Corde dorsale
  • Tube nerveux dorsal

sont des caractères de Cordés

Informations sur la page
créée le : 16-12-2012     modifiée le : 26-09-2015     visites depuis le 31/10/2015
haut de page