Abonnez vous au flux RSS de l’Evolution biologique

l'actualité
publié le : 12/10/2017
  

Les schistes de Burgess en chiffres

La petite carrière qui a révolutionné nos connaissances sur la faune du cambrien

La petite carrière qui a révolutionné nos connaissances sur la faune du cambrien.

Les schistes de Burgess font partie de ces rares gisements qui ont conservé des faunes fossiles d'animaux à corps mous. Ce sont les "Lagerstätten" des paléontologues allemands. Ils se forment lorsque trois conditions sont réunies :

  • Un enfouissement rapide des cadavres.
  • L'absence d'oxygène et d'organismes tels que bactéries ou charognards.
  • Des conditions ultérieures de température, de pression et d'érosion permettant la conservation des fossiles.
Abondance des différents groupes d'animaux dans les schistes de Burgess. 70 % des genres sont des animaux à corps mou.

Abondance des différents groupes d'animaux dans les schistes de Burgess. 70 % des genres sont des animaux à corps mou.

La faune et la flore de Burgess étaient installés à proximité d'un récif sur une pente instable sujette à de fréquents glissements de terrain. Les avalanches sous-marines qu'ils provoquaient balayaient le fond en entrainant et tuant les êtres vivants. Les sédiments se déposaient un peu plus bas en ensevelissant rapidemement les cadavres à l'abris de l'oxygène. Les animaux ont été conservés entiers simplement aplatis par la fossilisation. Ils se prêtent à une véritable dissection par décapage des couches successives du fossile. Il est ensuite possible de reconstituer l'animal en 3 dimensions.

Informations sur la page
créée le : 16-12-2012     modifiée le : 26-09-2015     visites depuis le 31/10/2015
haut de page