Abonnez vous au flux RSS de l’Evolution biologique

l'actualité
publié le : 12/10/2017
  

Le gisement chinois de Chengjiang

Le gisement chinois de Chengjiang
Hallucigenia Le gisement chinois de Chengjiang

Hallucigenia et ses "frères" (d'après Chen et Zhou 1997)

Le gisement chinois est plus ancien que les schistes de Burgess (- 525 à -528 millions d'années). Il s'est formé dans des conditions similaires et les parties molles sont là aussi très bien conservées On y retrouve les mêmes animaux ou des animaux apparentés : le Crustacé Canadaspis, au moins deux nouvelles espèces d'Anomalocaridés, le Trilobite à deux valves Naraoia et plusieurs espèces d'Onychophores apparentées à Hallucigenia qui constitueraient le groupe des Tardipolypodes. De nouveaux Arthropodes inclassables avec une paire d'appendices à l'avant de la bouche rappellent Branchiocaris et surtout Yohoia. C'est une faune très diversifiée où déjà tous les embranchements actuels sont présents y compris, peut-être, les Vertébrés (Haikouichthys).

Canadaspis eucallus, gisement chinois de Chengjiang

Canadaspis eucallus d'aprés Chen et Zhou 1997.

 Fossile de Jienfengia multisegmentalis, gisement chinois de Chengjiang

Fossile de Jienfengia multisegmentalis et sa reconstitution, remarquez la présence d'une seule paire d'appendices sur la tête à l'avant de la bouche d'après Chen et Zhou 1997.

Jienfengia multisegmentalis reconstitution, gisement chinois de Chengjiang
L'Anomalocaridé <em>Amplectobelua symbrachiata, gisement chinois de Chengjiang

L'Anomalocaridé Amplectobelua symbrachiata
(face ventrale)

Informations sur la page
créée le : 15-12-2012     modifiée le : 26-09-2015     visites depuis le 31/10/2015
haut de page