Lettre d'information
Abonnez vous au flux RSS de l’Evolution biologique

l'actualité
publié le : 10/09/2021
  

Radiation des Diapsides

Les Diapsidés doivent leur nom au fait qu'ils possèdent deux fosses (ou fenêtres) temporales à l'arrière du crâne. Ces cavités permettent le passage et l'insertion des muscles de la mâchoire. Le nombre et la position des fosses temporales ont longtemps été utilisés pour classer les Reptiles. On considérait alors qu'à partir d'un type de crâne ancestral sans fosse temporale les différents types étaient apparus indépendamment les uns des autres.

La classification phylogénétique a bouleversé cette façon de voir. On considère maintenant que la plupart sinon tous les types crâniens apparus au Trias descendent d'un type ancestral diapside par perte d'une ou deux fosses temporales. Petrolacosaurus (Aréoscelidé) du Carbonifère supérieur donnerait une bonne idée de ce Diapsidé ancestral. La perte d'une ou plusieurs fosses temporales s'est produite à de nombreuses reprises dans les différentes lignées de Reptiles. Chez les Lépidosauriens actuels (Sphenodon, Lézard et Serpents), les Lézards ont perdus la fosse inférieure et les Serpents les 2 fosses temporales. Chez les Archosaures (Oiseaux et Crocodiles), les Oiseaux ont perdus eux aussi leurs deux fosses temporales. Les fosses temporales ne sont finalement qu'une adaptation au régime alimentaire de l'animal puisqu'elles facilitent l'insertion des muscles de la mâchoire tout en rigidifiant et en allégeant le crâne. Chez les Lézards et les Serpents la disparition des fosses temporales autorise une certaine flexibilité du crâne ce qui leur permet d'avaler des proies de grosse taille. Le nombre de fosses temporales dans les différentes lignées est la conséquence de phénomènes de convergence.

X

Terrestrisuchus

Les Crocodiliens actuels sont des animaux passant une partie de leur existence dans l'eau. Leur anatomie s'en trouve profondément modifiée. Il n'en a pas toujours était ainsi. Au Trias les Crocodiliens, tel Terrestrisuchus, sont des animaux terrestres. Dressés sur leur 4 pattes ils sont rapides et agiles. La morphologie des Crocodiles actuels ne se réalisera qu'au Jurassique.

X

Placodus

Les Placodontes sont des Diapsides marins dont le corps est protégé dans une carapace formé de côtes élargies ou même fusionnées chez certaines espèces. Leurs grosses dents en forme de pavé broyaient les coquillages qu'ils arrachaient du fond ou des rochers grâces aux dents aplaties de l'avant des mâchoires.

X

Le Phytosaurien Mystriosuchus

Les Phytosauriens ressemblaient superficiellement aux Crocodiliens. Cependant ils possédaient 5 doigts aux pattes postérieures et des narines situées très haut sur le museau juste devant les yeux. Habiles nageurs, ils se nourrissaient essentiellement de poissons.

Taille :

X

Ticinosuchus Rauisuchien du sud de la Suisse

Les Rauisuchiens sont des prédateurs de grande taille à la mâchoire armée de dents acérées impressionnantes. Dressés sur leurs pattes, ils étaient agiles et actifs et chassaient avec facilité les lents Dicynodontes et les Rhynchosaures. Leur disparition, à la fin du Trias, laisse la place libre aux Dinosaures carnivores.

Taille: 4 à 6 mètres.

X

L'Aetosaurien Stagonolepis

Ces animaux quadrupèdes étaient lourdement cuirassés pour se défendre contre les prédateurs. Ils étaient herbivores et leur museau ressemblant à celui d'un cochon devait leur servir à déterrer des racines ou à éventrer des termitières.

Taille: mètres.

X

Le Rhynchosaurien Paradapedon

Ce sont des herbivores à la dentition étonnante. On remarque d'abord un bec corné à l'avant des mâchoires. Les dents de la mâchoire inférieure venaient se loger dans une fente de la mâchoire supérieure comme la lame d'un couteau suisse dans son manche. Cet impressionnant dispositif, mis en mouvement par des muscles puissants, devait sectionner des végétaux coriaces qui étaient ensuite broyés par des dents en forme de plaques. Pendant tout les Trias moyen, ils ont représentés l'essentiel des Vertébrés végétariens terrestres,

Taille: mètres.

X

Nothosauriens

Avec leurs courtes pattes palmées, les Nothosauriens vivaient comme les phoques actuels, revenant à terre pour se reposer et se reproduire. Leur cou allongé se terminait par une tête aplatie. Les mâchoires hérissées de longues dents acérées ne laissent aucun doute sur le régime alimentaire piscivore de l'animal.

Taille: jusqu'à 3 mètres.

X

Plésiosaure

Taille: mètres.

X

Le SPhenodon Tuataras

Contrairement aux apparences les Sphenodontes ne sont pas des Lézard. Ce clade, florissant au Trias, n'est plus représenté que par deux espéces vivant en Nouvelle-Zélande. Le squelette du crâne est typique des Diapsides avec ses deux belles fenêtres temporales. Le squelette dans son ensemble comporte un certain nombre de caractères que l'ont ne trouve que chez les Amphibiens ou les Reptiles primitifs. Le Sphenodon nous donne donc une image de ce que devait être l'ancêtre commun des Diapsides,

Taille: mètres.

X

Plateosaurus

Taille: mètres.

X

Austriadactylus

Les Ptérosauriens sont les premiers Vertébrés à avoir réussi à voler. Dés le Trias, ils sont déjà anatomiquement très évolués et adaptés au vol. Leur origine comme groupe frère des Dinosauriens est encore controversée.

Taille: mètres.

X

Tanystripheus

Groupe fourre-tout autrefois considéré comme regroupant les ancêtres des Lacertiliens (Lézards et Serpents). Il est paraphylétique et en voie de démembrement. en savoir plus

Taille: mètres.

ARCHOSAURES

ARCHOSAUROMORPHES

LEPIDOSAUROMORPHES

Perte de 2 os du toit crânien (postpariétal et supratemporal), l'os carré soutient le tympan.

Radiation adaptative des Diapsides au Trias (d'après Motani et al, 1998 ; Lecointre et Le Guyader, 2001). D'autres phylogénies existent, certaines incluent les Tortues et les Ichtyosaures dans le clade des Diapsides. Cliquez sur l'image pour obtenir des informations sur les différents groupes de Diapsides.

Fosses temporales des Amniotes

L'histoire des Diapsidés débute au Carbonifère avec des formes ressemblant à des lézards de taille moyenne. Pendant tout le Permien c'est à dire 50 millions d'années, ils vont rester un groupe discret vivant dans l'ombre des Reptiles mammaliens qui dominent alors la planète. Puis, il y a 250 millions d'années, survient la plus grande crise biologique de tous les temps. Nous sommes à l'aube du Trias et la biosphère est totalement ravagée. Sur les continents les rares survivants subsistent dans des zones sanctuaires comme les estuaires et les deltas des fleuves. Ils vont progressivement coloniser les niches écologiques laissées vacantes. Mais les conditions climatiques ont radicalement changé.

Au Permien les zonations climatiques de la planète sont contrastées et comparables aux zonations actuelles. Au Trias, la température globale de la planète a augmenté, les calottes glaciaires ont fondu et les zones désertiques intertropicales se sont étendues. Des Reptiles mammaliens ont survécu à la crise mais ce monde nouveau annonce leur déclin. Ce sont les Diapsidés qui vont progressivement les remplacer. Les petits survivants sont devenus, pour certains, de respectables animaux carnivores ou herbivores longs de plusieurs mètres. Certains ont même colonisé le milieu marin ou ont appris à voler.

Au Trias supérieur un monde nouveau, peuplé de Diapsidés à tous les niveaux des chaînes alimentaires, a remplacé l'ancien. Les Reptiles mammaliens ont disparus, enfin pas totalement puisqu'ils ont donné naissance aux Mammifères. Mais ceux ci sont de minuscules bestioles de la taille d'une souris et ils vivent maintenant dans l'ombre des Diapsidés. Les nouveau maîtres de la Planète ne sont pas au bout de leur peine puisqu'une nouvelle crise va frapper le monde vivant à fin du Trias. Plus de la moitié des groupes de Diapsidés vont disparaitre. Parmi les chanceux se trouvent les Dinosaures. Les continents leurs appartiennent pour 135 millions d'années. Les Mammifères devront attendre ... la crise suivante.

Informations sur la page
créée le : 12-04-2013     mise à jour le : 29-04-2021     66 visites depuis le 3/08/2021
haut de page