Lettre d'information
Abonnez vous au flux RSS de l’Evolution biologique

l'actualité
publié le : 28/04/2021
  

Les empreintes de Laetoli.

Pistes d'empreintes de Laetoli en Tanzanie. Elles ont été trouvées dans un tuf volcanique vieux de 3,6 millions d'années.

Les cendres rejetées par le volcan Sadiman, il y a 3,6 millions d'années, étaient riches en carbonatite. Cette roche une fois mouillée se comporte comme du ciment et enregistre les empreintes des animaux qui la foulent. Depuis sa découverte en 1976, ce "tuf à empreintes" avait livré des milliers de traces fossilisées (girafes, rhinocéros, éléphants, Hipparions). Paul Abell, un membre de l'équipe de Marie Leakey, y remarqua une empreinte de pied au bord d'un ravin. Des fouilles furent entreprises et révélèrent deux pistes parallèles d'empreintes de pas d'Hominidés, sur une distance de 27 mètres. Il semble que trois individus soient les auteurs des 54 traces de pas mises à jour. Le plus petit (un jeune ou une femelle) a laissé les petites empreintes qui sont les plus nettes. Les grandes traces auraient été faîtes par deux individus, le deuxième marchant dans les empreintes du premier.

Relevés photogrammétriques, équidistance des courbes de niveau 1 mm. H Homo sapiens, G1 et G2 relevés moyens de deux pistes différentes. Tiretés noirs: axe du pied; tireté rouge: axe du gros orteil. (Bennett et al 2015)

Ces empreintes sont originales à plus d'un titre. D'une part elles montrent que les bipèdes qui les ont faîtes possédaient une voûte plantaire moins prononcée que dans l'espèce humaine. D'autre part, le pouce est déporté vers l'intérieur de la piste comme chez les Chimpanzés.

Informations sur la page
créée le : 10-09-2013     mise à jour le : 06-04-2021     555 visites depuis le 3/08/2021
haut de page