Lettre d'information
Abonnez vous au flux RSS de l’Evolution biologique

l'actualité
publié le : 03/10/2018
  

Les Trilobites

Les Trilobites ont le corps divisé en 3 parties.

Les Trilobites constituent un groupe d'Arthropodes marins ayant vécu au Paléozoïque (-541 à -252 millions d'années). Ils doivent leur nom à leur corps divisé en trois lobes : un lobe médian ou rachis flanqué de deux lobes latéraux ou plèvres . Ils sont également divisés en trois dans le sens de la longueur: une tête ou céphalon portant des yeux à facettes, un thorax comportant un nombre variable d'anneaux et un pygidium.

Leur carapace dorsale rigide riche en carbonate de calcium fossilisait facilement d'où leur abondance dans les sédiments. Par contre la face inférieure et les appendices sont rarement conservés, ils ne sont connus que chez une dizaine d'espèces. Les adultes pondaient des œufs d'où sortaient des larves dépourvus d'anneaux. Comme tous les Arthropodes les Trilobites grandissaient toute leur vie par mues successives. Suivant les espèces, la taille des adultes variait de quelques millimètres à 75 centimètres, en moyenne elle était modeste et comprise entre 2 et 10 centimètres.

Au cours de leur évolution qui s'étale sur pas moins de 290 millions d'années, les Trilobites ont donné naissance à un grand nombre d'espèces différentes tant par la taille que par la forme qui est parfois étrange. La durée de vie des espèces est courte à l'échelle des temps géologiques ce qui en fait d'excellents fossiles stratigraphiques.

Ils ont occupés beaucoup de niches écologiques depuis la zone littorale jusqu'aux grands fonds marins. La plupart se déplaçaient en marchant sur le fond, d'autres creusaient des galeries, d'autres enfin nageaient librement dans la colonne d'eau. Leurs régimes alimentaires étaient variés : prédateurs, charognards, détritivores, mangeurs de vase ou même filtreurs.

Walliserops trifurcatus est un Trilobite à la forme étrange (crédit Kevin Walsh).


Biodiversité des Trilobites au cours des temps géologiques. Les flèches rouges indiquent les grandes crises biologiques.
D'après les données de The Paleobiology Database.
En savoir plus : Evolution de la biodiversité des différents ordres de Trilobites au cours du Paléozoïque.

Biodiversité des ordres de Trilobites

Evolution de la biodiversité des différents ordres de Trilobites au cours du Paléozoïque : Tous les ordres apparaissent au Cambrien ou au tout début de l'Ordovicien lors de deux phases importantes de diversification de la biosphère. Ce sont surtout les Asaphida qui sont fortement impactés par la crise de la fin de l'Ordovicien. Après le Silurien la moitié des ordres ont disparu et finalement au Carbonifère et au Permien le groupe ne subsiste que par un seul ordre.
D'après les données de The Paleobiology Database.
Illustrations Sam Gon III

Ils apparaissent au tout début du paléozoïque et leur diversité culmine dès la fin du cambrien, elle décline ensuite. Les crises biologiques entaillent trois fois la courbe et les Trilobites déclinent alors. Leur diversité croie ensuite sans cependant retrouver la valeur qui précédait la crise. Depuis la fin du Cambrien la biodiversité décroit indépendamment des crises sans doute à cause de la concurrence avec d'autres Arthropodes comme les Crustacés et les Euryptérides. Tout les ordres de Trilobites sont apparus entre le début du Cambrien et le tout début de l'Ordovicien et le plan d'organisation des Trilobites est resté très stable au cours de leur histoire. Pour autant que l'on sache leurs appendices se sont peu spécialisés contrairement aux Euryptérides et surtout aux Crustacés qui ont acquis des pièces buccales entourant la bouche et qui permettent un traitement plus efficace de la nourriture. La dernière espèce de Trilobite s'éteint à la fin du permien.

La place des Trilobites au sein des Arthropodes

La position des Trilobites au sein des Arthropodes reste incertaine. Groupe frère des Chélicérates ou des Antennates (Hexapodes, Crustacés, Myriapodes)? Tout repose sur le problème de savoir si l'antenne est un caractère existant chez l’ancêtre commun de tous les Arthropodes et perdu chez les Chélicérates [1] [2] ou s'il s'agit d'un caractère acquis secondairement par les Antennates l'état primitif étant une patte. Les données de la génétique du développement et l'anatomie comparée du système nerveux abondent dans le sens de la deuxième hypothèse [3].

Informations sur la page
créée le : 05-10-2018     modifiée le : 05-10-2018     23 visites depuis le 25/03/2018
haut de page